Informations utiles
 

Les informations utiles

 



Aéroports


La Roumanie possède plusieurs aéroports internationaux. Pour Bucarest, il s'agit de l’aéroport  Henri Coanda, également appelé Otopeni du nom de la commune sur laquelle il est situé.  


Les autres aéroports roumains sont ceux de Arad, Bacau, Baia-Mare, Cluj-Napoca, Constanta, Craiova, Iasi, Oradea, Satu-Mare, Sibiu, Suceava, Târgu Mures et Timisoara. (ceux en italique sont accessibles au départ de la Belgique)


Aéroport vers le Centre de Bucarest et/ou la Gare du Nord.


Pour rejoindre le centre de Bucarest depuis l'aéroport vous devez emprunter la ligne de bus express n°783

Pour rejoindre la Gare du Nord depuis l'aéroport vous devez emprunter la ligne de bus express n°780

Les tickets (+/- 1€) sont en vente à l'aéroport et dans les kiosques RATB.


Voici, les horaires (online) de ces deux lignes.


780 : de l'aéroport vers la Gare du Nord           de la Gare du Nord vers l'aéroport


783 : de l'aéroport vers le centre                          du centre vers l'aéroport


 

Alcool


En Roumanie, il y a une tolérance zéro vis à vis de l'alcool au volant. Avec le moindre milligramme d'alcool dans le sang on risque en cas d'accident de lourdes peines, parfois même l'emprisonnement.


Ambassades


En cas de perte de documents (Carte d’identité – passeport) ou en cas de problèmes sérieux et imprévus, les Belges peuvent faire appel à l'ambassade et au consulat de Belgique.


Ambassade de Belgique à Bucarest

Boulevard Dacia, n°58

Sector II

020061 Bucuresti

Ambassadeur : S.E. Thomas BAEKELANDT

Téléphone : +40 21 2123680

Email : ambabuc@gmail.com


Assurances


Comme pour tout déplacement à l’étranger, plusieurs types d’assurances peuvent être souscris : assurance annulation, assistance judiciaire, assurance rapatriement, etc.


Du point de vue maladie, votre mutuelle peut vous communiquer les frais qui seront couverts en matière de soins de santé et d’hospitalisation à l’étranger.

Le document E111 a été remplacé par la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Celle-ci est valable dans les pays de l’Union européenne ainsi qu’en Suisse, Norvège, Islande et au Lichtenstein. Elle est individuelle et elle est valable pour une durée de deux ans.

Elle sera délivrée sur simple demande par votre mutualité.


Si vous payez directement l’intégralité du montant des frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger, conservez toujours la preuve. Il est en effet possible qu’au retour, certains frais puissent vous être remboursés. Contactez votre mutuelle afin de connaître les modalités.


Une assurance complémentaire pour soins médicaux et de rapatriement peut s’avérer être un bon choix.


Change : voir Moyen de paiement.


Climat


La Roumanie connaît un climat continental avec de grands contrastes entre l'hiver et l'été. Pendant les étés de 2006 et surtout 2007 les températures ont dépassé les 40°C durant plusieurs semaines. Des dizaines de personnes sont mortes à cause de la chaleur extrême. Pendant les mois d'hiver la température peut baisser jusqu'à -15°C à Bucarest et parfois jusqu'à -25°C dans les régions plus élevées (dans la région de Miercurea Ciuc dans le département d'Hargita parfois jusqu'à -30°C).


A cause des fortes chutes de neige quelques villages sont parfois coupés du monde durant plusieurs jours.


Vu les nombreuses inondations que la Roumanie a connues pendant l'été de 2005 et encore par la suite, les voyageurs doivent tenir compte du fait que des pluies persistantes peuvent paralyser certaines régions du pays.


Vous pouvez consulter la météo des diverses régions du pays sur plusieurs sites dont Yahoo météo : adresse du site  Institut National de Météorologie et Hydrologie.


La signification des différents codes d’alerte :


Vert : situation normale, pas de prévision de phénomène météorologique dangereux.

Jaune : l’un ou plusieurs des phénomènes météo suivants : pluie, orage, vent, températures élevées ou basses sont normaux pour la région, mais avec un risque d’augmentation qui peut devenir dangereux en certains endroits.

Orange : Risques importants de détérioration des phénomènes météo – Inondations le long des petites rivières, tempêtes, orages violents, chaleur ou gel importants, grêle, etc.).

Rouge : Danger d’inondations majeures, chutes de pluies importantes, chaleur ou gel importants avec des risques pour la population.



Comment y aller


En avion : Des vols relient Bucarest aux aéroports importants du monde. L'Aéroport International Otopeni (Henri Coanda) de Bucarest est situé à 18 km du centre de la ville. Les transferts peuvent s’effectuer en Bus (RATB) ou en taxi (prendre un ticket à la sortie de l'aéroport).

Depuis peu, il existe également des navettes qui relient l’aéroport au centre de la capitale.

Vous pouvez aussi rejoindre Bacau, Iasi, Cluj-Napoca et Timisoara en ligne directe au départ de la Belgique (Wizzair, Ryanair et Blueair)


En train : Des trains internationaux lient les capitales importantes de l'Europe a Bucarest, à la côte de la Mer Noire et aux principales villes.


En voiture : La Roumanie possède un réseau routier qui relie les principales villes du pays avec ses frontières. Si vous venez d’Hongrie (Vienne, Prague, Paris…) vous avez plusieurs possibilités d’accès. Les deux points principaux étant la E64 (Budapest – Szeged – Nadlac y Arad – Sibiu – Bucuresti), La E60 (Budapest – Bors y Oradea – Cluj Napoca – Les règles de conduite sont similaires aux autres pays d’Europe. Dans certaines régions, vous trouverez peut-être des panneaux indicateurs en roumain et en hongrois.


L’Automobile Club Roumain - ACR – est disponible au n° 927 (Bucarest).


Divers


Néant


Photographie


Ne pas photographier des installations militaires.


Varia


Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que la Roumanie connaît une production et vente considérables de contrefaçons (vêtements de marque, sacs à mains, etc.). Dans la plupart des pays de l'UE, l'achat de contrefaçons est un acte illégal. Les voyageurs qui rentrent en Belgique après un séjour en dehors de l'UE peuvent être contrôlés. Les contrefaçons sont alors confisquées et le voyageur se voit infliger une amende allant de 50 à 20.000 euros.


Animaux domestiques


La Roumanie est membre de l'UE et suit les règles de l'UE.


Documents


Pour les belges (et les européens en général), la carte d’identité nationale suffit.

L’attestation parentale est également requise pour les enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans et qui voyagent sans leurs parents.

En cas d’hésitation, veuillez contacter le Consulat de Roumanie

     consulat@roumanieamb.be

    Tél : +32(0)2 3436935 ext. 108


Le permis de conduire belge est valable si la durée du séjour est inférieure à 90 jours. Ensuite il doit être changé pour un permis roumain.


En Roumanie, le droit de circulation d'une voiture avec plaque minéralogique étrangère est limité à 90 jours. Pour une période plus longue, la demande d'une plaque d'immatriculation roumaine temporaire est requise.


Il y a lieu d'être vigilant lors de voyages en voiture, surtout après le coucher du soleil.


Une RO-vignette (Rovigneta), représentant la taxe pour pouvoir conduire sur les routes nationales (en dehors des villes) est obligatoire.

On peut acheter cette vignette jaune auprès des stations à essence PETROM et dans les bureaux de poste.


Une police d'assurance avec responsabilité civile pour tiers est obligatoire. Il est conseillé d'emporter en plus des documents originaux de la voiture (certificat d'inscription, permis de conduire et documents d'assurance) un jeu de photocopies de ces mêmes documents.


Drogues


La possession et la consommation de drogues (même les « joints » sont strictement interdites).

Vous vous exposez à un emprisonnement immédiat.


Eau potable


Si de plus en plus de communes sont raccordées au réseau d’eau courante et potable, Il est toujours conseillé de consommer de l'eau en bouteille.

Eau plate ou eau pétillante sont disponibles en diverses capacités de 25cl à 20 litres.


Electricité


220 volts

Les prises de courant sont identiques aux nôtres.


GSM – Internet


Dans le pays entier on peut facilement téléphoner avec le GSM.

En montagne, la réception peut-être plus laborieuse


Moyen de paiement - change


La Roumanie n'a pas encore adopté l'Euro.

La monnaie locale est le nouveau leu roumain (RON).

Leu (singulier) et lei (au pluriel).

Sa valeur est de +/- 4,50 lei pour 1€. (Voir page d’accueil du site)


Les anciens lei (ROL) n’ont plus cours depuis le 01/12/2008.

Pour info : 1 lei actuel = 10000 anciens lei.


Le paiement par carte de crédit ou de paiement (Visa, Mastercard, American express, Maestro) est généralisé et facile, en ville comme dans les grandes surfaces. Dans les villages, il n’existe pas ou peu d’automate. Il est donc important d’effectuer le change en ville (automate ou agence bancaire).


Ne jamais accepter de transactions en rue (risque élevé d’escroquerie).


A l’aéroport ou à la frontière, éviter aussi de changer de l’argent chez un agent de change (pas de problème avec les distributeurs de billets, ni les agences bancaires).

Même s’il est indiqué « commission = 0% », il faut savoir que le cours proposé est nettement moins avantageux.

Privilégier toujours les agences bancaires ou les distributeurs de billets (faible commission).


En cas de perte, vol ou fraude relatif à une carte de banque ou de crédit belge, contacter immédiatement Card Stop (0032 70 344 344).


Sécurité


En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.


En Roumanie, il y a une tolérance zéro vis à vis de l'alcool au volant. Avec le moindre milligramme d'alcool dans le sang on risque en cas d'accident de lourdes peines, parfois même l'emprisonnement.


Prendre une copie de vos documents d’identité. Ne pas circuler avec les originaux sur vous. En cas de perte/vol des originaux il n’est possible de sortir du pays qu’après avoir obtenu un duplicata de l’Ambassade de Belgique à Bucarest.


Comme dans les autres pays, il y a de la petite criminalité dans les centres urbains. Des pickpockets sont présents autour des gares et des lieux publics.


Sur la voie publique, la manière de conduire des chauffeurs locaux est souvent imprudente et imprévisible. A l'intérieur du pays, les conducteurs étrangers doivent tenir compte de la présence sur les routes, parfois dans un état lamentable, de piétons, de véhicules tirés par des animaux de trait, de bétail et d'animaux domestiques en liberté.


Être conscient que, lorsque vous êtes impliqué dans un accident de la route, vous ne pouvez pas quitter le pays avant que l'enquête de police, et parfois le procès judiciaire, ne soient terminés.


Avertissement spécifique aux cyclistes : Une attention particulière est demandée des cyclistes aux points suivants:

  • des voies cyclables, l'éclairage public et des panneaux de signalisation pour cyclistes sont quasiment inexistants.
  • l'ivresse et le comportement imprudent au volant de beaucoup de chauffeurs constituent un grand danger pour les cyclotouristes.
  • l'augmentation du trafic par route et surtout dans les centres urbains multiplie les risques pour les usagers faibles.


Soins médicaux


Voir aussi la rubrique « vaccins »


La qualité des soins de santé n'est pas mauvaise, mais en cas d'accident grave ou de maladie grave, le rapatriement est conseillé. N'oubliez pas votre pharmacie de secours dûment remplie!


Dans chaque village, vous trouverez un cabinet médical.




Transport


Taxi : Dans toute la Roumanie (villes) vous pourrez utiliser les taxis. Le prix de la course est indiqué sur la portière ou l’aile avant du véhicule. Actuellement il est de 1,40lei (km). Veillez toujours à ce que le compteur soit d’application avant de commencer la course.


Au départ des aéroports, Vous devez prendre un ticket à la sortie de l'aeroport le coût de la course pour le centre de Bucarest est d'environ 35 lei (7 à 8 €).


Voici quelques compagnies :


Taxi Cobalescu                      0745/600945

Taxi Meridian                        0745/055095

Taxi Leone                              0744/663425

Etc. (voir les sites internet).


Chemins de fer : Le train est certainement le moyen de transport le plus fiable pour voyager dans le pays. La majorité des grandes villes sont reliées à Bucarest par des trains Inter City, Rapid et Accelerat, les uns plus rapides que les autres et le tarif est bien entendu aussi fonction de cet élément.


Sur les grandes lignes, il est préférable de réserver votre place.


Vous pouvez bénéficier de voitures « High Tech » (avec air conditionné et prise de courant 220v pour votre portable) ou de voitures « d’un autre âge ».


La gare la plus usitée de Bucarest est la Gare du Nord (Gara Nord). C’est d’ici que part la majorité des trains vers les grandes villes du pays.


Les horaires et les tarifs sont disponibles en anglais et en roumain sur le site des Chemins de Fer Roumains (CFR)


     Lien : http://www.cfrcalatori.ro/" target=?


Introduire :


dans la zone « Plecare » Bucuresti nord (ou votre gare de départ),


dans la zone « Destinatie » la ville où vous souhaitez vous rendre.


Autocars & « Microbus » : De nombreuses lignes de Microbus et d’autocars relient les villes du pays. Le prix reste cependant plus élevé qu’avec le train.


Vaccins


Pas de vaccinations spécifiques requises.


Un vaccin contre les tiques n'est pas plus utile qu'en Belgique. Veuillez cependant vous proteger efficacement lors de vos treks en fôrets !!


Si vous voyagez dans des conditions sanitaires incertaines, ou si vous séjournez fréquemment ou pour une longue période à l'étranger, la vaccination contre l'hépatite A est fortement conseillée, ainsi qu'une mise à jour des vaccins contre la polio, le tétanos et la diphtérie. Consultez au moins 2 à 6 semaines avant votre départ les sites web de l'Institut de Médecine tropicale et de l'Organisation mondiale de la santé afin d'obtenir des informations plus détaillées.